Bilan

Janvier 2017, bilan #1

Il se passe tellement de choses en un mois, et dans une vie qui passe à toute allure, il m’arrive très souvent de ne pas trouver le temps de me poser, de réfléchir et de me remémorer mes journées. J’oublie très souvent, beaucoup et vite. Début d’année 2017 et l’idée de faire un petit bilan mensuel me plaît bien … dont voici le premier volume :

Janvier 2017 : le mois chouchou de la maîtresse

J’adore le mois de janvier et surtout les premiers jours. Il fait souvent beau – air frais et ciel bleu- et la première semaine est remplie de « première fois de l’année » : première visite au temple, premier sento, première soirée avec les amis, premier concert …

« Tabula rasa ».

Mes journées se suivent à toute vitesse au point où j’en ai parfois le tournis. En octobre/novembre, j’avais déjà décidé de déménager pour quitter ma sharehouse et commencer ma vie de petite recluse solitaire. En décembre, j’avais commencé la recherche et en janvier, je continuais. D’autre part, je me suis inscrite à la salle de gym pour enfin me remettre au sport, j’ai assisté à une émission de radio, j’ai vu les amis à droite et à gauche, etc. Comme un résumé chronologique de mes activités serait ennuyeux au possible, je vais juste piocher un ensemble de choses qui ont retenu mon attention ou dont j’ai envie de parler.

Un concert 

Je vais beaucoup en concert, tout le monde le sait, mais le mois de janvier a repris doucement, mais de la meilleure des manières. Je retiendrai le concert d’Arimura Ryutaro au Shinagawa Stellar Ball, ce 23 janvier. Ryutaro est le chanteur du groupe de visual kei Plastic Tree vieux de 25 ans (le groupe, pas Ryutaro papy). Celui-ci a commencé fin d’année 2016 une carrière solo avec la sortie d’un album qui s’est conclu par trois concerts en janvier : Osaka > Nagoya > Tokyo. Je le suis depuis bien dix ans maintenant et  j’étais impatiente à l’idée de le voir en solo. Comme je m’y attendais, le concert était magique, hypnotisant, génial. J’en suis ressortie la tête dans les nuages.


Un livre

La magie du rangement – Marie Kondo. Je suis quelqu’un de bordélique et récemment je voulais vraiment lire ce livre que je connaissais depuis un petit moment. Au final, je l’ai lu entre chaque file d’attente de concert et de dentiste… bref tous ces moments qu’on tend à perdre à ne rien faire qu’attendre. L’auteur est assez agaçante pour être honnête et plusieurs fois j’ai levé les yeux au ciel, mais pour la motivation du rangement par le vide, le livre est pas mal et m’a donné envie de m’y mettre.


Un morceau de musique 

Melt – Lynch, groupe de visual-kei (encore un …) qui officie depuis bien dix ans environ (j’écoute que des papis dans ce milieu). C’est le genre de groupe que j’aime bien de loin. J’écoute un morceau de temps à autre, j’hoche de la tête quand j’en entends un autre dans un bar et j’ai plusieurs amis fans. Au mois de novembre, je suis allée à l’évènement COMMUNE organisé par MUCC. Entre ces derniers, Plastic Tree et Lynch ça me faisait trois groupes que je voulais réellement voir. Malheureusement Lynch a annulé à la dernière minute après que leur bassiste se soit fait arrêter par la police pour désordre à l’ordre public (ou quelque chose du genre). Début janvier, ils ont annoncé que celui-ci était viré et le groupe mis en pause le temps de réfléchir sur leur avenir et la tournure des évènements. Bref, tout ce monologue pour indiquer qu’étrangement je me suis dit maintenant que le groupe ne va pas jouer pendant un moment, je vais écouter leur best off.


Un sento

Hachiman-yu, près de la station « Yoyogi Hachiman » sur la ligne de train Odakyu. Vous rendez vous compte que j’ai attendu deux semaines avant d’aller au sento en 2017 ? Sacrilège ! Traîtresse ! Fausse fan ! Mais j’ai des excuses, le mois de janvier est passé à toute vitesse. Ce sento a conclu une chasse aux trésors dans Tokyo, une cheese party et une journée bien remplie. La magie du sento, c’est qu’il s’apprécie même épuisé et cassé. En fait, il est même meilleur après une journée chargée.


Un événement 

D’ordinaire, on se voit principalement avec mes amies de concert lors des files d’attente, mais ces derniers temps on se rencontre un peu en dehors, ce qui pour l’impression d’intégration fait vraiment plaisir. La shinenkai est la fête pour le début de l’année, souvent entre collègues mais qui se fait largement entre groupe d’amis aussi, surtout chez les fans de musique. On est allé dans un yakiniku d’hormone (c’est-à-dire les parties correspondant généralement à nos abats … j’ai appris à aimer ces deux dernières années mais ce fut un combat de chaque instant) et on a passé la soirée à raconter nos anecdotes de fans de musique arrosé de coupes de nihonshu offertes par le patron.


Un dernier évènement pour la route

Je sais depuis début janvier, mais hormis mon cercle proche, je ne l’avais pas annoncé. Je déménage dans mon propre appartement. Je reste toujours dans le même quartier, le loyer sera à peu près la même chose, mais je vais quitter ma sharehouse pour vivre seule. Nouvelle aventure, car j’ai toujours vécu entourée de gens : chez les parents, en sharehouse, en dortoirs, chambre louée chez le proprio, etc. J’ai déjà acheté certains meubles (les primordiaux pour survivre) et je compte me procurer le reste dans les prochains jours à venir. Pour être honnête, j’ai très hâte d’avoir mon propre espace que je pourrai diriger selon mes envies et mes besoins et j’en reparlerai sûrement à l’occasion.


Objectif pour février

 

  • Aller plus souvent à la salle de sport et me construire un vrai programme.
Publicités
Par défaut

4 réflexions sur “Janvier 2017, bilan #1

  1. les articles bilans sont les meilleurs !! (pour soi et pour les lecteurs !).
    Ton mois de janvier a été assez remplis :).
    Sacrilège d’avoir attendu autant pour le sento, c’est tellement agréable ♥.
    Et bon courage pour ton déménagement c’est toujours une épreuve mais avoir son chez-soi c’est génial, surtout pour créer son univers et sa déco 🙂

    J'aime

    • Oui, j’avoue j’adore lire ceux des autres aussi … je suppose parce que ça permet d’en savoir plus sur la personne et ses goûts.
      Mon mois de janvier a été bien rempli et le mois de février est bien partie aussi.

      Et oui, sacrilège pour le sento, je me suis bien rattrapée depuis, je te rassure !

      C’est mon premier vrai déménagement donc c’est vraiment une aventure mais j’avance et je devrais avoir fini d’ici la semaine prochaine donc bien hâte.

      En tous cas, merci pour ton commentaire ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s