Bilan

Bilan Février 2017, bilan #2

J’avais plein d’idées d’article, mais c’est le premier jour de mars et je n’ai même pas eu le temps d’en finir un seul pour le mois de février. J’en ai commencé plusieurs cependant et donc ils devraient voir le jour dans les semaines à venir (ou les mois … ne nous avançons pas trop non plus). Février 2017, c’est 28 jours et finalement c’est court. J’ai l’impression de ne pas avoir eu un seul jour de repos avec un planning à craquer que ce soit en semaine ou en week-end. Ça donne le temps de rien. Pourtant, je ne me plains pas trop. Je profite beaucoup de mes journées et je préfère être occupée que m’ennuyer des jours durant.

C’est déjà mars ?

Le mois de février : Court mais intense

unnamed13

Les premières fleurs de 2017

Déménagement, sorties à droite à gauche, concerts, paperasses administratives, dentistes … Février a été un mois très chargé durant lequel j’ai passé des semaines entières avec quelque chose de prévu chaque jour. J’ai l’impression de ne pas m’être reposée du mois entier. J’espère un peu que Mars sera plus doux, mais au vu de mon planning actuel, j’ai quelques doutes. Pour être tout à fait honnête, je pourrais me forcer à ne rien faire certains jours, mais un week-end passe vite et j’ai envie de profiter au maximum d’où je suis avec les moyens et le temps que j’ai. YOLO comme on dit, on ne vit qu’une fois (pour les francophones).

Le mois de février a fait du yoyo entre certaines températures carrément printanières et des froids glaçants. Là, on arrive clairement à la fin de l’hiver avec quelques fleurs qui font timidement leur entrée et des températures un peu plus clémentes.


Un concert

Mon seul concert de février est celui de LM.C au Shibuya Tsutaya O-East, premier concert de leur tournée 2017 – VEDA. Petite frayeur la veille au soir parce que ma pote japonaise ne m’avait pas réservée de place à cause d’un malentendu, mais quelques heures plus tard et elle me trouvait une fan qui vendait la sienne. Numéro 500, pas forcément terrible comme numéro donc j’étais placée au fond, mais surélevée, et je voyais du coup parfaitement. Ce qui est rigolo avec LM.C, c’est que j’aime leur musique sans plus au départ, mais je me suis fait ensorcelée lors des lives qui sont toujours pleins d’énergie et des purs moments de joie. Le groupe est très généreux en musique, énergie, paroles et tout ce qu’on veut. Les fans sont tous très dévoués et motivés à s’éclater, tant bien même lorsqu’ils sont tout au fond de la salle. (Il y a rien de plus de drôle que quand la majorité de la salle entière se met à headbanguer et que tu es au milieu de l’œil du cyclone.) Maintenant, je suis telle une addict en manque et je compte à chaque fois les jours avant la prochaine session.

Et enfin chaque concert de ce groupe se solde pour moi d’un izakaya avec mes potes et toujours un moment où on échange beaucoup sur nos ressentis, ce qu’on a aimé ou pas, et les prochains concerts qu’on planifie. Avant de venir au Japon, je n’avais jamais eu de réel groupe de concert et ça m’avait toujours manqué un petit peu. C’est vraiment plaisant de pouvoir pleinement partager une passion commune.

original

from music-book.jp

 


Haikyuu-Vol-8-A-Solitary-King-No-Longer-1405005902-78878.jpgUn livre

la seule chose que j’ai pu lire ce mois-ci est le volume 9 du manga phare du Shonen Jump :  Haikyuu !!. Moi qui ne lis plus vraiment de manga, qui n’aime pas les mangas de sport et qui déteste le volley-ball depuis le lycée… c’est à ne rien y comprendre et on aurait pu penser que c’était mal parti. J’ai commencé à regarder la série anime il y a quelques temps par curiosité car beaucoup de mes proches adorent et je suis tombée sous le charme. C’est un univers très mignon et qui ne demande pas à se prendre la tête un seul instant. À côté de ça, l’auteur arrive à être très pédagogue et en quelques épisodes, je n’ai jamais autant compris le volleyball alors que j’ai dû en faire lors de mes années collèges (douloureux moment de ma vie). Je peux suivre des matchs réels et comprendre ce qui se passe.

Lire le manga était une bonne excuse pour moi pour lire en japonais. Je connais déjà l’univers et l’histoire, et je peux donc me focaliser sur la lecture. Je n’apprends pas beaucoup en terme de vocabulaire (japonais simple, vocab du volley), mais j’ai l’impression de récupérer pas mal au niveau des expressions et de comment tourner les phrases.

Je suis épatée de moi-même d’avoir atteint le volume 8 sans encore me lasser.


lmc-veda-e1478090835470.jpgUn morceau

LM.C –  GaMuShaRa, VEDA

J’ai écouté l’album en étant un peu dubitative. Les groupes qui essaient d’incorporer des sons un peu orientaux m’exaspèrent le plus souvent. À la première écoute, je trouvais les morceaux entrainant mais sans plus ; un petit album qui s’écoute de temps en temps histoire d’avoir un bruit de fond. Finalement, j’ai passé un très bon moment en live et l’album rend très très bien. Maintenant, j’ai envie de le réécouter et je prends bien plus de plaisir aux différents morceaux. Vraiment, un concert, ça te change toute une perception.

GaMuShaRa est le deuxième morceau qu’ils ont joués lors du live. Pour être honnête, je ne me rappelais même pas l’avoir écouté avant. J’ai adoré le jeu de lumière, le style de la musique, le côté très pêchu et juste la bonne humeur de l’ensemble. Ils n’ont pas sorti de MV pour ce morceau et LM.C est très regardant sur les droits d’auteurs donc pas de vidéo youtube  et autres concurrents.

 


Un sento ou plutôt un évènement Sento.

Au début du mois de février, Stéphanie m’a gentiment invité à aller voir une sorte de concert dans un sento de Numabukuro (arrondissement de Shinjuku). Sento et concert, je suis toujours partante. Au final plus qu’un concert, c’était un show, un brin burlesque, énormément comique et surtout très dynamique.

Le groupe est principalement composé de quatre filles, mais elles sont parfois accompagnées par trois ou quatre garçons dont un d’eux fait la narration. Le show mélange blagues, chansons, dessins et autres. C’est très difficile à définir et pour l’occasion, l’ensemble du spectacle se tournait vers le sento et l’imagerie autour.

 

A l’occasion, j’aimerais aller voir un show de ce groupe en dehors des sentos afin de voir ce qu’il propose quand ils n’ont pas de thèmes imposés et simplement parce que j’ai passé un très bon moment.


Un évènement

mon déménagement est certainement un évènement à part entière ! Enfin, je suis dans mon nouveau chez moi et c’est certainement ce qui a bouffé toute mon énergie et mon temps et donc est la cause de l’absence d’articles durant février. J’ai encore pas mal de détails à régler et évidemment les moins amusants : l’administratif et entre autre internet – un marathon de procédure dans ce pays -, les meubles, histoire de vivre décemment et les détails dont on s’aperçoit que petit à petit qu’on vit quelque part. Pour le moment et telle une hikkikomori, je vis parmi les cartons mais je m’installe petit à petit chaque jour. Je prends déjà beaucoup de plaisir à rentrer chez moi et à profiter de mon intérieur.


Un autre

une collocation avec Sally-chat durant la lune de miel de Stephanie et Tomoya. Sally-chat demande pas mal d’attention et de soin, mais elle est certainement le chat le plus docile et doux que j’ai jamais rencontré. Même après un peu plus d’une semaine, je reste admirative de sa patience alors que je la tripotais dans tous les sens pour lui donner ses médicaments ou pour l’aider à faire sa toilette. Pour moi qui adore les chats, avoir un peu de sa compagnie était aussi très agréable.


Résolutions

En janvier et après m’être inscrite à la salle de sport, je m’étais résolue à aller régulièrement à la salle. Grosse blague. Je ne l’ai pas du tout tenu. Trop occupée par le déménagement et les cartons et recevoir les meubles et voir les gens et s’occuper de Sally-Chat. Je ne désespère pas que mars soit le mois de l’effort et de la sueur (nous sommes le premier du mois et je tiens à dire que j’ai apporté mes affaires de sport au travail pour aller directement à la salle ce soir).

2ème résolution : peut-être tenter des meet-ups de danse ou d’art parce que j’ai envie de faire autre chose que ma routine actuelle…. Pour l’épanouissement intellectuel et physique voyez-vous. J’ai envie de refaire de la danse depuis un moment et j’ai commencé à regarder un peu. Mais apparemment, si vous n’êtes pas branché danses latines vous êtes un extraterrestre.

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s